Secteur banques et établissements financiers

Une convention collective signée

Les responsables des banques et établissements financiers, les partenaires sociaux du secteur ont signé, ce lundi 6 mai 2019 à Ouagadougou, une convention collective. Sous l’égide du Secrétaire général du ministère, Directeurs généraux des banques et établissement financiers à caractère bancaire et les représentants des partenaires sociaux se sont tous réjouis de l’aboutissement de ces négociations.

Comme le dit un adage : « Quelle que soit la longueur de la nuit, le jour finira par se lever ». Après une dizaine d’années de négociations, les partenaires sociaux du secteur des banques et établissement financiers à caractère bancaire, sous la conduite de la Direction générale du travail (DGT) sont parvenus à l’adoption d’une convention collective, le lundi 6 mai 2019 à Ouagadougou.

Cette convention vient harmoniser les pratiques dans les banques et établissements financiers à caractère bancaire, en fixant le plancher minimum de droits et obligations qui doit être observé pour préserver les bonnes conditions de travail et de vie ainsi que la paix sociale dans ce secteur d’activité.

Le Secrétaire général du Ministère de la fonction publique, du travail et de la protection sociale, Monsieur Souleymane LENGANE, tout en félicitant les acteurs de cette convention, a indiqué que cette signature de convention collective représente la première d’une série qui contribuera sans nul doute à l’apaisement du climat social et renforcera la cohésion sociale tant prônée par le président du Faso, Roch Marc Christian KABORE. « En dépit du contexte socio-économique difficile, la signature de la présente convention est une contribution remarquable des partenaires sociaux du monde bancaire à la cohésion sociale et mérite d’être relevée » a-t- il insisté.

Le Secrétaire général, Monsieur LENGANE, a remercié les employeurs du secteur bancaire à travers l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Burkina (APBEF-B), les travailleurs des centrales syndicales de Confédération syndicale burkinabè (SCB) et la Confédération générale de travail du Burkina (CGT-B) ainsi que l’administration pour l’aboutissement des négociations.

La signature de la convention collective sectorielle marque le début des procédures administrative et judiciaire de la convention qui permettront d’aboutir à la version officielle de la convention pour le bien des travailleurs des banques et établissements financiers, a expliqué Monsieur LENGANE.

DCPM/MFPTPS