Le congé pour Examen et Concours

Article 41 : Des congés avec traitement ou salaire peuvent être accordés aux agents de la Fonction Publique pour leur permettre de subir les épreuves de concours ou examens présentant un intérêt pour le déroulement de leur carrière.

La durée du congé est égale à la durée des épreuves du concours ou de l'examen subi par l'agent, augmentée le cas échéant, des délais de route normaux aller et retour, du lieu d'affectation au centre du concours ou de l'examen. Cette durée ne peut en aucun cas excéder un (1) mois.

Les Directeurs peuvent apprécier et accorder les congés pour examens ou concours d'une durée de deux (2) à neuf (9) jours. Pour les congés d'une durée de dix (10) jours et plus, les chefs de circonscriptions administratives et les Ministres sont seuls autorisés à les accorder. Ces congés sont déductibles des prochains droits à congé administratif de l'agent à partir du onzième jour.